Mar
11

QuickLook : vous n’avez pas encore tout vu !

publié le 11 mars 2015 dans guide avec 2 Commentaires

QuicKLook, un outil surprenant !

Depuis ce bon vieux Leopard, Apple nous a fait cadeau d’un super outil appelé Quick Look. Je l’utilise tout le temps et j’en suis devenue accro ! Quel gain de temps ! Mais j’ai souvent constaté qu'il est sous-exploité. Alors je vous propose aujourd’hui un petit rappel de ce qu’on peut faire (ou pas !) avec Coup d’œil et, pour les plus à l’aise d’entre vous, je présenterai quelques solutions pour l’optimiser.
Si vous préférez passez directement aux solutions pour améliorer QuickLook, utilisez les liens ci-dessous !  ;-)

>> Pour améliorer QuickLook : les plugins
>> Une chouette astuce avec le Terminal

Rappel des possibilités de base

Le principe de base de QuickLook est le suivant : sélectionnez un ou plusieurs fichiers dans le Finder puis cliquez sur la barre Espace pour voir apparaître une fenêtre montrant un aperçu de ces fichiers. Pas besoin de les ouvrir réellement pour en voir le contenu ! Il existe d’autres raccourcis pour lancer QuickLook mais rien d’aussi rapide qu'Espace ! Nous verrons que QuickLook s’utilise aussi ailleurs que dans le Finder.

Ce que QuickLook peut afficher ou lire (dans Yosemite)

Voici une liste assez complète mais non exhaustive des formats de fichiers exploitables par QuickLook :

  • Image : TIFF, JPEG, GIF, PNG, RAW, and Photoshop documents
  • Son : MP3, AIFF, AAC, MPEG-4, H.264, avi
  • Texte : Pages, Numbers, Keynote, et TextEdit documents, documents Microsoft Word, Excel, et PowerPoint
  • mais aussi : les PDF, les fonts (polices de caractères), les vCards (fichier « carte de visite » généré par Contacts notamment), les pages HTML, le gif animé… et d’autres sûrement. C’est déjà pas mal !

Dans le Finder

Si vous avez sélectionné un seul fichier, vous pouvez :

  1. l’ouvrir avec son application dédiée. Si vous faites un clic droit sur ce bouton, on vous propose d’autres applis ! (nb : je ne sais pas si c'est un bug chez moi ou en général, mais je ne parviens pas à ouvrir mon fichier avec une autre appli que celle proposée par défaut) Au lieu de cliquer sur ce bouton Ouvrir avec…  vous pouvez aussi double cliquer n’importe où dans la fenêtre.
  2. le partager par Mail, sur les réseaux sociaux, l’envoyer vers iPhoto si c’est une image, etc..
  3. passer en plein écran (en gardant les possibilités de partage)
  4. fermer la fenêtre QuickLook
  5. déplacer la fenêtre QuickLook : cliquez n’importe où, maintenez le clic et déplacez la fenêtre.

QuickLook : selection simple

Voici le menu de partage :

menu de partage de QuickLook

Si vous avez sélectionné plusieurs fichiers, vous pouvez en plus :

  1. les faire défiler en utilisant les flèches de la fenêtre de QuickLook, ou avec les flèches gauche et droite du clavier, ou en faisant glisser un doigt horizontalement sur la souris (Magic Mouse).
  2. les afficher sous forme de vignettes juxtaposées et cliquer sur l’une ou l’autre pour afficher celle-ci en gros.

QuickLook en selection multiple
QuickLook en mode vignettes

En plein écran avec un seul fichier, vous pouvez :

  1. retrouver le petit menu de partage,
  2. quitter le plein écran en cliquant ici, ou avec la touche Escape.
  3. fermer la fenêtre QuickLook

QuickLook en plein ecran avec un seul fichier

En plein écran avec plusieurs fichiers, vous pouvez en plus :

  1. naviguer d’un item à l’autre avec des flèches
  2. lancer un diaporama (y compris avec un PDF parmi les fichiers)
  3. passer en mode vignettes

QuickLook en plein ecran avec selection multiple

Que vous ayez sélectionné un ou plusieurs items, vous pouvez :

  1. utiliser les flèches bas et haut pour sélectionner d’autres fichiers : la fenêtre QuickLook ne se fermera pas et vous pourrez sélectionner en arrière plan, dans le Finder, un autre item précédant ou suivant ceux initialement choisis. Vous pouvez aussi cliquer directement sur un autre fichier ailleurs dans le Finder.
  2. appuyer et maintenir la touche option enfoncée : cela affiche la ou les images en taille réelle. Ainsi si l’image est très grande, il y aura un effet de zoom avant, si l’image est petite, ce sera un zoom arrière. Si QuickLook s’est ouvert directement à la bonne taille, la touche sera sans effet !
  3. quand un zoom avant est en cours, déplacer dans l’image en cliquant n’importe où dans la fenêtre, maintenir enfoncé et déplacer. Cela fonctionne aussi en déplaçant un doigt sur la souris (Magic Mouse).

Pour passer QuickLook directement en mode plein écran, après avoir sélectionner un ou plusieurs fichiers

Faites Option + Espace.

Pour les PDF de plusieurs pages

Des vignettes représentant les pages s’affichent à droite de la fenêtre. Naviguez dans le PDF en cliquant sur ces vignettes ou en scrollant pour faire défiler les pages.

QuickLook et les pdf

Pour les documents Pages

Ici, pas de vignettes de pages mais le scroll permet de faire défiler les pages.

Pour les fichiers son ou vidéo

QuickLook affiche un bouton Lecture / Pause, un bouton pour couper le son et une bande de défilement.

QuickLook lit les sons et les vidéos

Dans le Dock

Utilisez QuickLook dans le Dock en survolant un fichier présent dans une pile ou une grille (sans le sélectionner sinon ça l’ouvre).

Dans Mail

QuickLook peut vous aider à visualiser vos pièces jointes, avec les principes vus jusqu’ici.

Autre fonctionnalité : approchez-vous d’un lien contenu dans un mail, sans cliquer dessus : une petite flèche apparait à droite du lien (ainsi qu’une info bulle avec le lien) ; cliquez dessus et vous aurez un aperçu de la page web (avec la possibilité d’ouvrir cette url dans Safari) ! Parfois, l’affichage prend du temps. Parfois même, rien n’apparaît dans la fenêtre QuickLook, peut-être l’adresse est-elle invalide… c’est souvent le cas dans les spams !

Voici un exemple de mail publicitaire reçu par TomTom…  soit-disant : regardez le lien qui apparait dans l’info-bulle, rien à voir avec TomTom ! Pourtant l’aperçu fourni par QuickLook pouvait laisser penser le contraire. Soyez vigilants !

aperçu d'un lien dans Mail avec QuickLook

De même, approchez-vous d’une adresse contenue dans un mail (par ex, dans la signature d’un mail), et avec un clic sur la petite flèche, visualisez la fiche contact de la personne si elle est déjà dans votre carnet d’adresses ou un plan, avec la possibilité d’ouvrir alors l’application Plans.

affichage d'un plan dans Mail avec QuickLook

Pour améliorer QuickLook : les plugins

Rappelons qu’un plugin (ou extension) est un petit programme, qui va venir se greffer au programme principal pour lui rajouter une ou plusieurs fonctionnalités. Nous allons voir comment installer ces plugins. Parfois, il faudra redémarrer votre ordinateur après installation.

Voici un site, pas très beau mais pratique, où vous serez susceptible de trouver des plugins selon vos besoins : quicklookplugins.com. Quelques exemples intéressants :

Pour afficher le contenu d’une archive zip : le plugin BetterZipQL

Téléchargez-le ici.

Le plugin BetterZip pour QuickLook

Pour afficher une vignette pour les fichiers inDesign : inddQLgenerator

Je ne l’ai pas retrouvé sur internet, alors amis graphistes, vous êtes chanceux, je vous le propose :
inddQLgenerator.qlgenerator

Pour voir les brushes de photoshop : BrushViewQL.qlgenerator

À télécharger ici.

Pour lire des fichiers musique, le plugin Myriad

N’étant pas musicienne, je n’ai pas eu l’occasion de le tester, je vous renvoie donc vers le site du développeur.

NB :  Il existait un plugin permettant de voir le contenu d’un dossier, un peu comme pour un fichier zip, mais il ne fonctionne plus sur les derniers systèmes Mac.

Installation d’un plugin QuickLook

Téléchargez le plugin ; il se présente sous la forme : NomDuPlugin.qlgenerator et vient s’enregistrer sur votre Bureau ou dans le dossier Téléchargement normalement.
Dans le Finder, ouvrez le volume de votre disque dur, généralement nommé Macintosh HD (chez moi, il est rebaptisé Marvin, ne me demandez pas pourquoi) et allez dans le dossier Bibliothèque. Il y a peut-être déjà un dossier nommé QuickLook. Dans le cas contraire, créez-le. Ensuite, revenez à votre plugin et glissez-le dans le dossier que l’on vient d’évoquer. Testez QuickLook sur le type de fichier visé par le plugin et admirez le changement !  Ou pas…. si QuickLook se comporte comme avant, redémarrez votre ordinateur, cela devrait aider.

Dernière astuce, pour les amateurs du Terminal

Afficher un aperçu d’un PDF ou d’un document Pages, Word ou n’importe quel fichier texte est bien pratique mais que diriez vous si vous pouviez aussi copier du texte directement dans QuickLook pour aller le coller ailleurs ? Ça serait bien, non ? Ben, c’est pas possible.
Non, je plaisante. Enfin, à moitié. En fait, c’est possible mais il vous faudra passer par le Terminal. Et là je m’adresse aux utilisateurs avertis.
Pour les autres, sachez que le Terminal est une application (vous la trouverez dans le dossier Utilitaires du dossier Applications) que la plupart des usagers Mac utilisent rarement voire jamais, qui sert à communiquer avec votre machine en tapant des lignes de code. Bon je vois déjà vos mines déconfites... s’il vous plait, restez, vous verrez ce qu'on peut faire avec quelques lignes de commandes ! Mais je répète, ne faites pas cette manipulation si vous manquez d’expérience.

Ouvrez le Terminal, une fenêtre s’ouvre, qui doit ressembler en gros à ça :

QuickLook et le terminal

Maintenant, tapez cette ligne de code, très exactement (je vous conseille de la copier depuis cet article et de la coller dans votre fenêtre de terminal pour éviter les erreurs) :
defaults write com.apple.finder QLEnableTextSelection -bool TRUE;
Pas besoin de valider.

QuickLook et le terminal 2

Puis tapez killall Finder afin de redémarrer le Finder et ensuite validez.

QuickLook et le terminal 3

Faites un essai : vous voilà capable de récupérer du texte d’un document sans l’ouvrir, juste avec QuickLook. C’est chouette, non ?

Pour revenir au comportement initial, tapez :
defaults write com.apple.finder QLEnableTextSelection -bool FALSE; killall Finder

Remarque : si vous activez cette option, cela change le comportement initial de QuickLook évoqué tout au début de l’article : vous ne pourrez plus ouvrir votre document en double cliquant n’importe où dans la fenêtre QuickLook. C’est en fait assez logique : le double clic devient synonyme de sélectionner un mot, comme dans un traitement de texte. A voir de choisir la fonctionnalité qui vous est la plus utile au quotidien.

Cet article se termine sur un point un peu plus technique que d'habitude. J’espère ne pas vous avoir perdus en route !? Je n’ai sûrement pas faire le tour de toutes les possibilités offertes par QuickLook dans Mac OS, alors si vous connaissez d'autres astuces, n’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Complétez votre formation avec le blog : astuces, tutoriels et articles Mac, fondamentaux et à-côtés de l'informatique...

actuellement il y a 2 commentaire(s)

  • aumigny

    commenté le 27 juin 2015 à 11:43

    Très instructif… merci pour le plug-in indesign qui me manquait depuis fort longtemps ! je cherche également comment rendre noire l'interface de Photo App, le nouvel iphoto de Mac (grrrrr). merci

    • Claire

      commenté le 27 juin 2015 à 12:17

      Bonjour et merci pour votre retour ! Ravie que vous ayez trouvé cet article utile.

      Concernant Photos, j'ai pu voir, en effet ici ou là, des images d'une interface noire mais il semble que dans sa version définitive, cette application soit passée au blanc, conformément à la tendance actuelle de Yosemite / iOS, blanche et épurée.
      Peut-être existe-t-il une astuce... Photos est encore récent, je n'ai pas encore découvert tous ses secrets ! ;-)
      Si vous trouvez, n'hésitez pas à venir partager ici !